Energy in Future 
 
Dr.-Ing. Dieter Bokelmann - Facts Climate Change & Renewable Energy - Fakten Klimawandel & Erneuerbare Energien - Energie in der Zukunft - Energy Consulting

Introduction

Le but du site Web est de fournir des informations sur l'état de la mise en œuvre de la neutralité CO2 dans le monde et en Allemagne en ce qui concerne la consommation d'énergie primaire et de l'étayer par des faits.

Ce site Web n'est pas destiné aux lecteurs qui nient le changement climatique que nous, les humains, provoquons en très peu de temps.

Pour ceux qui sont vraiment intéressés, l'information est structurée sur 3 niveaux.

Au niveau 1, vous pouvez obtenir des informations en quelques minutes en lisant l'introduction et le résumé.

Au niveau 2, la stratégie ou respectivement le fil conducteur des considérations et des calculs est expliqué plus en détail.

Au niveau 3, les lecteurs intéressés d'un point de vue technique / économique peuvent s´informer avec les calculs détaillés, la compréhension technique est ici un prérequis. Une connaissance minimale des énergies renouvelables est utile.

Les informations devraient indiquer où nous en sommes au niveau international et pour le cas particulier en Allemagne avec la mise en œuvre du remplacement de l'énergie fossile et quand nous atteindrons probablement l'objectif avec les activités de mise en œuvre actuelles. Malheureusement, le résultat est décevant. Le but est de transmettre cela aussi simplement que possible et compréhensible.

En outre, il est démontré que la mise en œuvre d'ici 20 ans en termes de technologie, de coûts et du paysage nécessaire serait possible et sans problème à travers le monde si les pays qui utilisent le plus d'énergie primaire participaient activement à la mise en œuvre.

La mise en œuvre de cette période est malheureusement peu probable, car, d’une part, tous les pays n’y participent pas et, d’autre part, l’augmentation annuelle nécessaire des investissements dans les énergies renouvelables (facteur 15 par rapport à 2019) est difficile à réaliser (mais pas techniquement impossible). Le fait est que les investissements annuels doivent augmenter considérablement.

Certains pays ne sont pas en mesure de convertir toute l’énergie primaire nécessaire aux énergies renouvelables (surfaces insuffisantes), z.B l’Allemagne. Il y a d’autres pays qui peuvent produire un excédent important d’énergie primaire verte, comme l.B’Arabie saoudite, l’Australie, l’Afrique. La solution, c’est l’équilibre.

L’Allemagne doit se concentrer sur la conversion à 100% de la production d’électricité aux énergies renouvelables et, parallèlement, à l’importation du reste de l’énergie primaire sous forme d’hydrogène (etc.). Il n’y a pas assez de terres adéquates pour produire de plus grandes quantités d’hydrogène vert. Aujourd’hui, cela signifie une importation d’environ 50 millions de tonnes d’hydrogène par an.

Outre la réduction nécessaire des émissions de CO2, il existe bien sûr d'autres problèmes majeurs bien connus tels que le comportement des consommateurs en général, l'élevage industriel et la consommation de viande, l'agriculture, la déforestation, la gestion des déchets, le recyclage et surtout la croissance démographique, dont aucun n'est partie des études sur ce site, mais au total coresponsable du changement climatique.

 Mon LOGO représente le roteur d’une turbine à gaz pour la production d’électricité à gauche avec des combustibles fossiles et donc rouge. Vers la droite, la turbine à gaz est de plus en plus alimentée par du combustible transformé en électricité verte solaire et par vent (jaune) en cas de manque du vent et soleil en nuit et vien donc verte. 

Veuillez transmettre le lien à vos amis ou collègues, merci!