Energy in Future  
 
Dr.-Ing. Dieter Bokelmann

Energy in Future - Dr.-Ing. Dieter Bokelmann - Energie in der Zukunft

Préface

L’objectif du site web est d’informer sur l’état de la mise en œuvre de la neutralité carbone mondiale et l’Allemagne en ce qui concerne la consommation d’énergie primaire et de le démontrer par des faits.

Tant l'état d'avancement de la mise en œuvre que la somme des activités actuelles dans le monde sont malheureusement absolument décevants. En même temps, il nous reste au maximum une génération pour produire notre énergie de manière neutre en CO2. Les investissements doivent être fortement poussés, organisés et équilibrés dans le monde entier. Les solutions possibles sont indiquées sur ces pages. 

Dans les calculs et les hypothèses des erreurs ne sont jamais à exclure. Je suis reconnaissant pour toute information ou contribution utile.

Le fait que la neutralité carbone ne puisse être atteinte en peu de temps sans changement personnel dans notre comportement ne va pas à l’encontre du bon sens.

Toute unité d’énergie qui n’est pas consommée n’a plus besoin d’être neutre en carbone. Un prix de l’énergie suffisamment élevé doit être acceptable. Cela permettra également d’éviter ou de réduire les dommages climatiques coûteux pour nous, et en particulier pour nos enfants et petits-enfants.

L’introduction, le résumé et les notes explicatives sont multilingues. Les tableaux de calcul ne sont que en anglais, puisque la plupart des lecteurs techniquement intéressés parlent l’anglais et que ce serait trop d´efforts pour les traduires en tous les autres langues.

Un aperçu bref et compréhensible est présenté sur la feuille "Solution".

Les événements tragiques qui se sont déroulés en Ukraine ne changent rien au fait que le changement climatique est le plus grand problème de l'humanité. L'augmentation des prix de l'énergie fossile qui en résulte, ainsi que la perte éventuelle de livraisons de gaz, de charbon et de pétrole en raison des sanctions, accélèrent le développement de l'énergie verte. Cependant, les activités beaucoup trop faibles des dernières décennies ne peuvent pas être compensées en quelques années. Même la construction de terminaux GNL ne sert à rien dans un premier temps. Au contraire, il faut dépenser encore plus d'énergie fossile pour la liquéfaction du gaz. Toutefois, cela augmente l'indépendance vis-à-vis de la Russie et peut être utilisé plus tard pour la livraison d'hydrogène. En Allemagne, pour assurer la transition, les 3 centrales nucléaires fermées en 2021 doivent être réactivées et les 3 fermetures prévues en 2022 doivent être reportées jusqu'à ce que suffisamment de capacités énergétiques neutres en CO2, y compris des capacités de stockage, soient mises en place. Ceci afin d'éviter les black-out. 

Encore quelques faits pour illustrer le gaspillage inimaginable d'énergie que nous, les humains, considérons comme normal. Et ce gaspillage, nous le faisons sans réfléchir. La plupart des gens ne le savent même pas, rares sont ceux qui sont conscients des données. Je voudrais l'illustrer à l'aide de l'Allemagne en 2021. La consommation primaire d'énergie de l'Allemagne en 2021 était de 3387 TWh (lien ci-dessous). Cela représente 112 kWh par habitant de l'Allemagne (83 millions d'habitants) chaque jour. Cela signifie que chaque habitant de l'Allemagne a chaque jour, chaque heure de la journée, une machine d'une puissance de 4600 watts (4,6 kW) en marche à côté de lui.  La population mondiale consomme en moyenne moins, les États-Unis consomment plus, la Chine moins, et ainsi de suite. Cela ne peut pas durer et nous en ressentons de plus en plus les conséquences. Les politiques responsables doivent réagir rapidement et ce, à l'échelle mondiale, le point de basculement vers un changement climatique extrêmement destructeur et sans retour est presque atteint. Mais cela ne va pas non plus sans sacrifices personnels. Des prix élevés de l'énergie, une réduction des voyages en avion, un changement des habitudes de consommation (viande, qualité,...), le renoncement à la croissance (notre planète ne croît pas non plus) en seront les conséquences.  

https://www.umweltbundesamt.de/daten/energie/primaerenergieverbrauch#definition-und-einflussfaktoren

Veuillez transmettre le lien de cette site web à vos amis et collègues, merci.